Vivre sans internet à la maison

 

Je me suis lancé 2 défis « déconnexion » ces dernières semaines :

Le 1er est de limiter les nombres de mes consultations mails et réseaux sociaux.

Le 2ème est de limiter mon temps sur mon smartphone.

Je fais ces 2 défis de manière volontaire et je me donne 1 mois pour faire un premier bilan.

Je consulte une poignée de site sur le minimalisme régulièrement dont le site de  Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus : theminimalists.

Dans un de ses articles Joshua explique pourquoi il n’a plus de connexion internet à la maison.

J’ai trouvé ça assez restrictif mais en même temps il y a quelque chose qui m’attire dans ce processus de désencombrement mental.

Il dit consulter et envoyer ses mails, consulter les réseaux sociaux et chercher les infos qu’il souhaite sur des lieux avec wifi gratuite comme des bars ou des espaces de travail.

Je ne suis pas resté insensible à cette manière de faire et je me suis dit que cela pourrait faire l’objet d’un prochain défi même si je sais que couper internet chez moi s’ensuivrait pas un lynchage en bonne et due forme par ma compagne…

Mais je me suis fait rattraper par le destin (et ma compagne aussi !) puisque mon réseau internet ne fonctionne plus depuis 3 jours ! Le défi va se faire « à l’insu de mon plein gré » !

Je vous avoue que je ne me presse pas trop pour faire appel à un technicien afin d’expérimenter pleinement la situation.

J’ai passé un WE sans connexion. Et il faut dire que j’ai été très souvent tenté d’ouvrir mon ordinateur pour consulter des pages internet. Mais rapidement je me suis fait à l’évidence. J’ai eu l’impression que le temps s’allongeait. Mon temps n’a pas été « mangé » par le réseau. Je me suis retrouvé face à moi-même et à mes 2 enfants ! J’ai donc vraiment pris du temps en famille et cela a été profitable.

Nous sommes lundi et j’ai un certain nombre de tâches à effectuer sur internet.

J’ai donc fait tout bêtement la liste de ce que je devais faire sur internet et je suis allé dans un «slow food café » (un endroit trop cool et super cosy ou on mange bio avec une musique d’ambiance funky mais pas intrusive ! Au pire je mets des bouchons d’oreilles). C’est très tranquille, la wifi est gratuite, parfait pour bosser.

 J’ai relevé mes mails, j’en ai envoyé quelques uns, j’ai consulté Facebook, lu 3 ou 4 pages d’internet que je consulte régulièrement ou pour des recherches et… c’est tout. Temps total 1h environ. Je suis rentré chez moi et pour le reste, je n’ai pas besoin de connexion. Si j’ai une recherche à faire je le note sur mon carnet et je ferai la recherche à ma prochaine connexion.

Demain mardi je vais travailler au lycée ou je donne des cours, je sais que je pourrai me connecter.

Je suis en train de vivre une très bonne expérience même si je sais qu’internet sera de nouveau à la maison d’ici quelques jours sous la pression de Madame.

Ne pas avoir de connexion à la maison permet vraiment de se recentrer sur l’essentiel et d’être plus productif.

Plutôt que d’envoyer un mail, je passe un coup de fil. Là je n’ai pas le choix !

Et au niveau financier, ça peut valoir le coût puisque mon abonnement est de 30 euros par mois soit 360 euros par an et 3600 euros sur 10 ans… De quoi ce payer un beau voyage…

Et vous ? Seriez vous prêt à vous déconnecter ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s