Être minimaliste ne vous rendra pas heureux

On pense souvent que devenir minimaliste est un moyen miraculeux de trouver le bonheur.

Mais une fois que notre maison est désencombrée, que nous avons fait le tri dans nos affaires, dans nos passions, dans nos relations, dans notre travail… Que reste-t-il ?

Parfois c’est un choc que de se retrouver face à nous même. Cela peut même faire peur.

C’est certainement pour cela que nous avons tendance à accumuler, à entasser, à consommer. Pour se cacher du vide qui existe en nous.

Être minimaliste n’est pas un but. Être minimaliste est le chemin. C’est savoir vivre avec le vide qui est en nous, chaque jour. Ce vide est notre vraie nature.

« Où et quand penses-tu trouver le bonheur si ce n’est ici et maintenant ? »

Désencombrer votre vie vous aidera uniquement à souligner l’essentiel de votre vie. Mais pour cela il faudra repérer cet essentiel pour le cultiver.

Où en êtes vous avec votre famille, avec vos ami(e)s, qu’elles sont vos véritables passions, quelles sont vos missions de vie ?

Et si l’essentiel était là, « sous votre nez » ? Arrêtez-vous, fermez les yeux, respirez…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s